Aménager un potager sur une toiture terrasse, un véritable jeu d’enfant !

Les jardins sur la toiture gagnent sans cesse en popularité. Ils sont non seulement élégants, mais contribuent aussi à la gestion du climat et offre un havre de paix aux animaux. Mais ce ne sont pas là leurs seuls atouts : pourquoi ne pas y installer un potager pour jardiner sur votre toiture ?

Une épaisse couche de terre

Les plantes ont besoin d’une quantité suffisante de terre pour pousser. Toutes les toitures végétalisées ne se prêtent donc pas à l’installation d’un potager. La plupart des toitures végétalisées sont, en effet, extensives : le substrat dont elles se composent est constitué d’une fine couche et le but n’est pas de marcher régulièrement sur la toiture. Une toiture végétalisée intensive, recouverte d’une épaisse couche de terre, représente ainsi la seule solution pour installer un potager. Pour quelques herbes et salades, vous n’aurez besoin que d’une dizaine de centimètres de terre, mais si vous voulez planter des arbres sur votre toiture, vous aurez besoin d’un substrat de 50 cm ou plus. Veillez à faire installer une membrane d’étanchéité résistante aux racines, afin que les racines de vos plantes ne puissent pas endommager votre toiture. Cette précaution est absolument obligatoire.

Une capacité portante suffisante

Un substrat de 10 ou 50 cm pèse très vite son poids, ce qui signifie qu’il est impossible d’installer une toiture végétalisée sur n’importe quelle construction. Au moment de l’aménagement, il vous faudra tenir compte de la capacité portante de la toiture. Demandez toujours conseil à un architecte ou un spécialiste en toiture.

Un potager sur votre toiture

Une fois le substrat et la couche résistante aux racines installés, il sera temps de semer pour aménager un potager sur la toiture ! Les possibilités en la matière sont infinies. Les apprentis jardiniers ont tout intérêt à commencer par des plantes faciles, comme la salade, les épinards, les carottes, les poireaux, les courgettes, les radis et les potirons. Les grosses graines se sèment en profondeur et les graines plus fines en surface. Ajoutez des petites pancartes en tête de chaque rangée afin de différencier les plantes. Et en plus, c’est très joli !

Vos doigts verts vous titillent ? Établissez un plan de culture pour attribuer un espace différent aux plantes chaque année. C’est une excellente manière de conserver un sol en bonne santé.

Retour en haut