Calcul de la pente de toit : voici ce qu'il faut savoir

 

Respectez une pente minimale de 2%

Vous souhaitez éviter les problèmes d’écoulement sur votre toiture ? Dans ce cas, une pente d’au moins 2% s’avère indispensable. C’est la seule solution pour évacuer l’eau de pluie rapidement. Faute de quoi, des flaques apparaissent, avec les conséquences qui s’ensuivent : risque de formation de mousse, accumulation de la saleté et en fin de compte, l’eau stagnante augmente sensiblement la pression sur votre toiture. Même sur une toiture installée correctement et avec une pente de 2%, des petites flaques peuvent se former. Cependant, pas de panique ! Celles-ci sèchent naturellement et ne provoquent pas de dégâts.

Qu’en est-il d’une toiture sans pente ?

Dans les nouvelles constructions, les toitures terrasses standard ont une pente minimale de 2%. Dans les anciennes maisons, ce n’est pas toujours le cas. Vous êtes en train de rénover votre maison et votre toiture n' pas de pente ? Il ne faut pas désespérer car il est toujours possible de créer une pente avec la couche supérieure (Derbigum ou Vaeplan).

Un entretien adapté, tout aussi important

Pour prévenir les problèmes d’humidité, il n’y a pas que la pente du toit qui joue un rôle important. L’entretien représente un autre enjeu de taille. Voici quelques règles d’or simples, mais essentielles. La saleté et les feuilles des arbres sont les principales sources de la dégradation d’une toiture terrasse. Elles obstruent les canalisations, ce qui complique ou empêche lécoulement des eaux pluviales. Pensez, dès lors, à enlever le surplus de feuilles mortes avant et après l’hiver à l’aide d’une brosse et à nettoyer les canalisations, gouttières et trop-pleins de votre toiture. Vérifiez également que tous les joints sont bien hermétiques et que la membrane d’étanchéité n'est pas endommagée. Vous pouvez parfaitement effectuer, vous-même, cette inspection. Si vous vivez dans un environnement boisé, comme à la lisière d’une forêt, une attention toute particulière est recommandée en automne. Les personnes qui habitent à proximité d’un champ ont aussi tout intérêt à arracher régulièrement les pousses indésirables sur leur toiture.
Retour haut de page