L'avaloir adéquat pour une toiture terrasse

La règle empirique du cm²/m² doit être respectée pour assurer une évacuation fluide des eaux pluviales. En d’autres termes, il faut prévoir,pour l'avaloir, une ouverture d’un centimètre carré par mètre carré de toiture. Cette règle ne date pas d’hier, mais son efficacité reste prouvée. En fonction de la direction du flux, la descente d’eaux pluviales est placée soit au bord de la toiture, soit sur l'étanchéité même de la toiture. La direction du flux est déterminée par l’inclinaison de votre toiture terrasse.

Degré minimal d’inclinaison

Une toiture terrasse nécessite une inclinaison minimale de 2% pour éviter l’apparition de flaques et permettre à l’eau d’être évacuée aisément. La plupart des toitures terrasses présente un angle d’inclinaison compris entre 2 et 5 degrés.

Réutilisation des eaux pluviales

Les eaux pluviales collectée à partir d’un avaloir comme le Derbidrain peuvent parfaitement être réutilisées pour toutes sortes de tâches ménagères. Vous pouvez, par exemple, les utiliser pour laver votre voiture, arroser votre pelouse et vos plantes, récurer votre terrasse, pour tirer la chasse d’eau de vos toilettes… Pour filtrer les eaux pluviales, il suffit d’ajouter à l'avaloir une crépine capable de retenir les feuilles des arbres, les petites branches et brindilles. Attention : l’eau de pluie n’est pas potable et ne peut pas être utilisée en cuisine !
Retour haut de page