FAQ

Vous trouverez ici les questions et réponses les plus fréquemment posées 24 heures/24, 7 jours/7. Toutefois, les points techniques peuvent être différents pour chaque projet. Si votre toiture est complexe, nous vous recommandons donc de contacter notre service technique. Ils seront heureux de vous aider.

La toiture complète peut être soudée à l’air chaud, tant les détails que les joints de recouvrements.
Avec le VAEFUSION S, seules les soudures horizontale et sans ressaut lié à un recouvrement peuvent être réalisées, et ce après que les détails et autres soudures ont été réalisés à l’air chaud.
Pour les recouvrement avec ressaut et les détails, il faut une déformation de la membrane avec une résistance de soudure immédiate, ce qui est impossible à réaliser avec lde VAE FUSION
Pour un traitement plus approprié, nous vous recommandons de suivre une formation et/ou de contacter notre département technique.

La température ambiante minimale pour la soudure à l’air chaud est de +5 °C.

Pour l’utilisation de VAEFUSION S, elle est de min + 10 °C et max 30 °C.

Le froid extrême est avant tout un problème pour les produits liquides, tels que la colle, le solvant, ….. Ceux-ci ne réagissent pas ou trop lentement à basse température ou ne sont pas assez liquides et donc plus difficiles à appliquer.

La membrane de toiture VAEPLAN peut être installée, mais elle sera plus rigide en raison des températures froides. Par conséquent, elle sera plus difficile à installer à plat sans ondulations.

Pour améliorer la planéité, la membrane peut être chauffée à la flamme. Les mesures de sécurité nécessaires pour travailler avec une flamme nue doivent être respectées. Dans les climats plus froids, les rouleaux peuvent être stockés dans un conteneur chauffé sur le toit.

Pour souder les joints, le recouvrement peut être préchauffé avec l’appareil à air chaud, juste avant la soudure finale.

La méthode d’installation dépend de la structure totale du toit et éventuellement de la destination d’usage du bâtiment. Notre service technique peut vous conseiller dans votre choix. Contactez-nous

VAEPLAN est appliqué dans un système à une seule couche. Une sous-couche bitumineuse sur l’isolation peut être une solution pratique pour protéger rapidement l’isolation dans des conditions climatiques moins favorables, mais elle annulera l’avantage de la perméabilité à la vapeur de la membrane VAEPLAN.

En cas de risque accru de dommages mécaniques ou chimiques, une deuxième couche peut être appliquée localement.

Au début de la mise en œuvre de l’étanchéité, un test de soudure est effectué sur un morceau de VAEPLAN. En décollant cette soudure, vous devrez obtenir une rupture DANS LA MASSE du VAEPLAN. Lorsque vous retirez les deux bandes de VAEPLAN sans les endommager, cela signifie que les réglages doivent être ajustés (Température – Vitesse – Pression).

Une fois le travail terminé sur la toiture, prenez un crochet ou une pointe de contrôle et d’une légère pression, essayez de passer sous le recouvrement le long de chaque soudure. Si la pointe ne transperce pas la soudure, celle-ci est de qualité. Si la pointe transperce la soudure à certains endroits, vous pouvez détacher le recouvrement sans endommager le film et reprendre la soudure du joint à l’air chaud pour la renforcer.

Lorsque le VAEFUSION S s’est complètement évaporé, vous pouvez rreprendre la soudure du joint avec de l’air chaud.

NON. Seules les soudures à plat peuvent être réalisées avec le VAEFUSION S. Partout où le VAEPLAN DOIT être déformé, c’est-à-dire au début d’un joint, d’un joint en T ou d’un détail d’angle, l’air chaud est nécessaire (voir question 1).

En théorie, cela serait parfaitement possible, et jusque dans les années 1990, cela se faisait effectivement. Cependant, avec les connaissances actuelles, cela ne se fait plus. Les membranes de toiture renforcées avec du tissu en polyester ou des bandes auto-adhésives constituent une solution beaucoup plus durable et assure une meilleure stabilité dimensionnelle.

Pas de problème du tout. VAEPLAN est constitué d’une seule couche sur toute l’épaisseur, ce qui lui confère les mêmes propriétés sur le dessus que sur le dessous.

Il est tout à fait possible de réaliser les relevés en VAEPLAN F. Cette méthodologie est d’ailleurs décrite dans l’avis technique ou cahier des charges VAEPLAN. Le relevé en VAEPLAN F est collé à l’acrotère à l’aide de VAEBOND CONTACT.

Pour éviter d’utiliser cette colle et pour garantir une meilleure tenue du relevé, l’utilisation de VAEPLAN VS est plus appropriée.

Le profil VAELIST est aligné tout le long des soudures VAEPLAN. Afin de fixer le profil VAELIST en ligne droite, il est pointé tous les 10 à 15 cm à l’aide d’un dispositif de soudage manuel.

Dans le cas de toits plats ou convexes, le VAELIQUID est ensuite appliqué sous les deux bords latéraux du profil.

Dans le cas des toits concaves, les deux bords latéraux sont entièrement soudés à l’air chaud.

C’est parfaitement possible. Après avoir placé un film sur le relevé, un profil de connexion en tôle d’acier recouvert de VAEPLAN (tôle colaminée) est fixé au profil en aluminium. Avec une bande de pontage VAEPLAN F, la connexion entre le film du relevé et le profil de connexion est réalisée.

C’est parfaitement possible. Après avoir posé le la membrane sur le relevé, le profil de base en aluminium est fixé. La connexion entre la membrane du relevé et le profil à clips est réalisée à l’aide d’une bande de pontage VAEPLAN F.

Les avaloirs sont munis d’une bande de VAEPLAN F homogène afin de pouvoir être soudés directement sur le VAEPLAN de la partie courante. Avec le VAEPLAN, un contre-joint ou « joint à l’eau »n’est pas un problème car les soudures restent homogènes.

Contactez-nous

Quelle que soit votre demande, votre question, vous serez toujours le bienvenu chez Derbigum ! Notre mission est de répondre de la manière de la plus efficace et la plus pertinente possible ! N’hésitez pas à nous contacter.

right-arrow-circular-button-outline Contactez-nous
Retour haut de page